vidéos de chats

Le chat chartreux (tout savoir dossier complet)

Le chartreux est un chat très apprécié et très atypique. Dans ce dossier, nous allons parler de tout, prix, caractéristiques, origines… Nous passerons tout au peigne fin.

Chat chartreux

Vous lisez: Le chat chartreux;

Le chat chartreux est un animal très apprécié en Europe. Ce fait est d’autant plus curieux parce que cette race est souvent confondue avec plusieurs autres qui partagent avec elle de nombreuses similitudes. En réalité, la confusion dans le nom n’est pas uniquement due aux appellations du chartreux.

Elle a aussi fortement été entretenue par son histoire pleine de rebondissements. Alors, prêt pour en savoir un peu plus sur cette race ?

Si le nom n’évoque encore rien chez vous, il y a de fortes chances que la description qui va suivre ne vous laisse pas indifférent. Le chartreux est un chat tout doux avec des yeux jaunes et un pelage bleu-gris. Vous l’avez sûrement aperçu ces derniers temps dans la pub Sheba.

Vous l’avez même peut-être confondu avec un British shorthair ou un Angora Turc en raison de ses longs poils ou de la couleur de son pelage. Si c’est le cas, soyez rassuré ! La moitié des Français sont dans le même cas. Quelques précisions s’imposent donc.

>> Formation: Comprendre ce que veulent vous dire vos animaux en cliquant ici

Chat chartreux: Histoire de la race

Le chartreux est une race très ancienne. On admet que ce chat est originaire soit de la Syrie ou d’une zone montagneuse située quelque part entre l’Iran et la Turquie. Les historiens expliquent que cette race de chat faisait l’objet de commerce en France où les spécimens étaient vendus pour leur fourrure dense et douce. 

Au Moyen Âge, à Grenoble, des moines s’adonnaient à l’élevage du Chartreux. Cependant, si en écoutant cette partie de l’histoire les gens imaginent les animaux dans toute leur majesté pavaner avec allégresse dans les couloirs du temple, il n’en était rien. En réalité, les moines étaient plus concentrés sur la production de ce qu’ils nommaient l’élixir végétal de la

Grande Chartreuse. Ils n’étaient donc pas portés sur la reproduction du gros matou, mais on pense que c’était sur l’exploitation de sa fourrure pour produire de la laine. Les moines de l’ordre de la Grande Chartreuse à Grenoble ont probablement pris une part active dans le commerce de fourrure de Chartreux au 16e siècle.

Cette période est connue pour être importante dans l’histoire de l’animal puisque ce dernier était très apprécié parce qu’il donnait des laines douces et chaudes. Pour toutes ces raisons, l’élevage des moines de Grenoble n’est pas reconnu comme précurseur de tous les autres en Europe.  

On considère que c’était en 1925 à Belle-Ile-sur-Mer en Bretagne que les premiers élevages de chartreux ont réellement été effectués. Le processus était dirigé par les sœurs Léger. Il était composé d’espèces au pelage gris, à moitié domestiqué et à moitié sauvage. En 1931, le premier chartreux a été présenté à une exposition de félins sous l’appellation « Mignonne de Guerveur ». C’est cette partie de l’histoire qui fait penser à certains que le chartreux est d’origine française alors qu’il n’en est rien. 

Le chartreux: Une race en danger

Malheureusement pendant la Seconde Guerre mondiale, les races de chartreux ont commencé à décliner sérieusement. Les éleveurs ont donc décidé de les croiser avec d’autres animaux qui leur ressemblent. Ils ont été, par exemple, croisés avec le British Shorthair. Ainsi, s’il vous arrive de les confondre, cela ne vient pas de vous, mais de leurs origines.

Dorénavant, ce type de croisement est proscrit en raison des nouveaux standards de la race. On comprend donc qu’au début de 1970, la Fédération Internationale Féline (FIFe) ait décidé de regrouper les deux races sous l